Comment choisir la pompe à chaleur idéale pour améliorer le DPE lors d’une rénovation énergétique ?

La rénovation énergétique est un enjeu crucial pour les propriétaires bailleurs souhaitant améliorer les performances énergétiques de leur bien immobilier. L’installation d’une pompe à chaleur air-eau (PAC) peut être une solution intéressante pour améliorer le DPE et réduire les factures d’énergie.
Cependant, la multitude de modèles disponibles sur le marché peut rendre difficile le choix de la PAC la plus adaptée à ses besoins. Dans cet article, nous vous donnerons toutes les clés pour bien choisir votre PAC air-eau lors d’une rénovation complète et performante.

Évaluer ses besoins en chauffage et en eau chaude sanitaire

Avant de choisir votre PAC air-eau, il est important de définir vos besoins en termes de chauffage et d’eau chaude sanitaire. Pour cela, il convient de prendre en compte la superficie de votre logement, son isolation, sa localisation géographique ainsi que le nombre de personnes y vivant. C’est recommandé d’opter pour une PAC plus puissante si votre bien est mal isolé. Si vous habitez une région froide, c’est également conseillé de choisir une PAC plus performante. En revanche, si vous êtes seul et que vous n’utilisez pas beaucoup d’eau chaude, une PAC de petite puissance peut suffire.

Choisir le type de PAC air-eau

Il existe deux types de PAC air-eau : les PAC monobloc et les PAC bibloc. Les PAC monobloc sont plus simples à installer et ne nécessitent pas de travaux importants. Elles sont également moins chères. Les PAC bibloc sont quant à elles plus performantes et plus silencieuses. Elles sont constituées de deux unités, une installée à l’extérieur pour capter l’air et une autre installée à l’intérieur pour restituer la chaleur. Les PAC bibloc sont recommandées pour les grandes surfaces et les maisons individuelles.

Vérifier le coefficient de performance (COP)

Le coefficient de performance (COP) est un indicateur de la performance de la PAC air-eau. Il mesure le rapport entre la puissance restituée et la puissance consommée. Plus la PAC a un COP élevé, plus elle est performante et économique en énergie. C’est recommandé de choisir une PAC avec un COP supérieur à 3.

Vérifier le niveau sonore

Lorsque vous choisissez votre PAC air-eau, prenez en compte le niveau sonore, surtout si votre bien est situé en zone urbaine ou si vous avez des voisins proches. Les PAC bibloc sont généralement plus silencieuses que les PAC monobloc. C’est également conseillé de choisir une PAC avec un niveau sonore inférieur à 50 dB.

Choisir un installateur qualifié

L’installation d’une PAC air-eau nécessite des compétences spécifiques. C’est recommandé de choisir un installateur qualifié et certifié pour assurer une installation conforme aux normes en vigueur.
Il est également possible de bénéficier d’aides financières si un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) réalise l’installation.

Vous aimerez aussi...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

A lire aussi

Derniers articles

Les sanctions en cas de non-conformité au DPE

Si un bail est conclu sans que le diagnostic énergétique soit fourni, le bailleur s'expose à diverses sanctions. Conformément à la réglementation en vigueur,...

Quel est l’impact du DPE sur la valeur immobilière ?

La montée des coûts énergétiques et l'adoption de la loi Climat et Résilience ont propulsé le DPE au centre des transactions immobilières. Mais quel...

Les objectifs du DPE dans la transition énergétique

Le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) repose sur une réglementation évolutive visant à améliorer la qualité des diagnostics. Son objectif principal est d'inciter les...

Recevez toute l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter

Toute l'actualité dans votre boite mail, et rien de plus !